Cartes et schémas

Dans quels cas ?

Avant de commencer, sachez que les images sont assez importantes. Si vous ne pouvez pas en faire, tentez d'en demander via le forum, en recrutant des personnes pour votre guide ou votre test ou en vous proposant sur celui d'un autre. Ne prenez pas les images d'un autre site par contre, elles sont légalement protégées par les droits d'auteur.

Enfin, pour les cartes et schémas, ceux-ci seront utiles soit parce que le jeu n'en a pas et ressemble à un labyrinthe (ex : Zelda 2D, Sonic 2D, etc) soit parce qu'il en a et le jeu nécessite de s'y reporter assez souvent (ex : Castlevania, Metroid, Zelda 3D, etc).

Dans ce premier cas, il vous faudra savoir créer une carte via les multiples images prises. Dans le second, il vous faudra prendre l'image de la carte du jeu, l'agrandir, la retoucher un peu et y indiquer plusieurs notes.

Cartes et schémas avec Paint.net

Paint.net n'est peut-être pas le meilleur programme pour faire des cartes et autres schémas, mais il est probablement le plus facile à utiliser pour des débutants. Il ressemble beaucoup à Paint. Une présentation de Paint.net va être faite ici. Cependant, si vous maîtrisez un autre programme tels The Gimp ou Photoshop, n'hésitez pas à l'utiliser. Gardez juste deux choses en tête : les images doivent être au format .png ou .jpg et les noms doivent être écris en minuscules, sans accents ni symbole étrange. Le underscore "_" (sous le 8 du clavier azerty) remplace les espaces. Idem pour les noms de dossiers.

Certains systèmes d'exploitation ne supportent pas les dernières versions de Paint.net. C'est le cas par exemple de Vista, qui est compatible avec la version 3.5.1 de Paint.net. Vous trouverez ici, par exemple, un site qui permet de le télécharger.

Maintenant, il est temps de découvrir Paint.net. Le but n'est pas de faire un tutoriel complet sur ce programme, mais de voir ce qui permet de faire les guides. Par conséquent, beaucoup d'éléments seront laissés volontairement de côté.

Regardez les raccourcis de Paint.net et apprenez-en au fil du temps. Ils vous permettront d'aller beaucoup plus vite par la suite.

L’interface

Le tour de Paint.Net

Tout en haut se trouvent des onglets. L'onglet Fichier est toujours égal à lui-même : il permet de créer une nouvelle page, d'en ouvrir une ou encore d'enregistrer votre travail.

Ensuite, il y a Edition, qui permet de couper, copier et coller un texte, mais aussi d'annuler ce que vous venez de faire. Vous ne l'ouvrirez presque jamais mais utiliserez les raccourcis.

  • L'Affichage comprend les zooms et les différentes unités de mesures (pixels, pouces et centimètres). Restez sur "pixels".
  • L'Image est un onglet bien plus intéressant. Voici ce que vous y trouvez :
  • Rogner la sélection : cela permet de supprimer tout ce qui se trouve autour de la sélection. La page est également réduite.
  • Redimensionner : vous pouvez redimensionner la taille d'une image. Le programme n'est toutefois pas assez puissant pour redimensionner correctement les images. Vous y perdrez toujours en qualité. Nous n’y touchons presque jamais.

redimensionner_paint.jpg

  • Taille de la zone de dessin : quand vous ouvrez Paint.net, vous êtes déjà sur une page. Cette fonction permet d'en modifier les dimensions. Cela peut être pratique avec ce qui suit.
  • tout ce qui suit permet de faire pivoter une image. Lorsque vous avez un bandeau en haut d'un jeu montrant les points de vie du joueur et autres, faire pivoter l'image peut être utile. En effet, une fois que l'image est à l'envers, vous pouvez redimensionner la page (Taille de la zone de dessin donc) pour que le bas disparaisse.
  • retourner_paint.jpg

    L'avantage par rapport à rogner, c'est que vous serez sûr d'avoir la même taille pour chacune de vos images. Sélectionner à la main n'est pas toujours très précis, mais plus rapide... Autre exemple : le point de vue du personnage empêche de voir une partie du niveau que vous savez symétrique à votre côté. Copiez ce côté-ci sur un autre fichier, retournez-le et posez-le sur la partie manquante.

    pivoter_paint.jpg

    Sautons des onglets et passons à Fenêtre. Seuls Outils, Calques et Couleurs nous intéressent. Ils sont, par défaut, en plein milieu de la page. S'ils vous gênent, enlevez-les. Vous pourrez ensuite les remettre.

    fenetre_calques.jpgfenetres_perdues_paint.jpg

    En haut à droite, contre le rebord de l'écran, vous pouvez voir votre page. Si vous en ouvrez une autre, elle se placera juste à côté. Une petite croix qui se trouve en haut à droite de chacune d'elles permet de les supprimer (une par une). Vous devez sélectionner la page pour voir apparaître la croix. Tout en bas à droite de la page se trouvent deux éléments importants. A gauche, il y a les dimensions de la zone de dessin. A droite, il y a les coordonnées de l'endroit où se trouvent votre souris. Dans les deux cas, le chiffre de gauche représente la longueur et celui de droite la hauteur.

    Les outils et les couleurs

    Voici ce que vous y trouvez d'intéressant dans les outils :

    options_images_texte.jpg

    • Rectangle de sélection (le premier en haut à gauche): il permet de sélectionner la zone de dessin, une image, ou une partie de celle-ci. Vous l'aurez compris, c'est comme ça que l'on récupère les armes, armures, objets... des jeux. Il suffit d'entourer ce que l'on veut, de copier et de coller dans une nouvelle page, avant de sauvegarder. Nous y reviendrons. ATTENTION : pour utiliser la plupart des outils, il faut sélectionner une zone. Le raccourci CTRL + A permet de tout sélectionner d'un coup.
    • Pot de peinture (cinquième ligne, celui de gauche) : il remplit tout un espace de la couleur sélectionnée. Son utilisation pour faire les cartes de jeux vidéos reste assez rare.
    • Pinceau (sous le Pot de peinture) : permet de colorier la zone de dessin. En haut, entre l'onglet Affichage et la zone de dessin, il y a la largeur du pinceau. Cet espace est utile pour d'autres outils. Le Pinceau blanc sert à effacer des parties.
    • Gomme (à droite du Pinceau) : permet d'effacer ce qui ne vous plaît pas/plus. Elle n'est à utiliser qu'avec des calques. Si vous voulez effacer quelque chose normalement, utilisez le Pinceau avec du blanc.
    • Crayon (sous le Pinceau) : il a la même utilité que le Pinceau mais reste à la même taille (1 pixel).
    • Sélecteur de couleurs (à droite du crayon) : il sert à copier une couleur. Vous pourrez l'utilisez grâce au Pinceau ou au Crayon.
    • Texte (deux lignes en dessous du Crayon) : il permet d'écrire ce que vous voulez. Vous pouvez changer la taille du texte, sa police...
    • Droite/Courbe (juste à côté du Texte) : vous pouvez faire des droites, des courbes, mais aussi des flèches. Vous pouvez changer la taille et la forme. Veillez à enlever la sélection avant de refaire une flèche ou autre, sinon, vous risqué de changer la forme de la première ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours annuler ce que vous avez fait.
    • Figures géométriques (quatre derniers) : vous pouvez tracer quelques figures géométriques. Jusqu'à présent, l'ellipse est très utilisé pour les cartes. Ce qui est important devient vite visible. Les rectangles tracent plus facilement de longs traits de séparation que la Droite vue ci-dessus. Cette dernière servira donc aux flèches, le Rectangle aux traits et figures.

    Voyons les couleurs. Vous pouvez voir que vous avez le choix entre primaire et secondaire. Le Pinceau et le Crayon écrivent de la couleur "primaire". En bas se trouvent quelques couleurs et "plus" permet d'en avoir plus, ainsi qu'une palette de couleur.

    Les images

    Commençons pas quelque chose de simple : récupérer un objet, une arme... Ouvrez l'image. A l'aide du Rectangle de sélection, encadrez la future image que vous souhaitez obtenir. Copiez-la et créez une nouvelle page vierge. Deux situations se présentent :

    • vous avez une vieille version de Paint.net : on vous demande de choisir la taille de la zone de dessin. Mettez 1 (pixel) par exemple en hauteur et en largeur. Avant de faire entrer ou de cliquer sur le bouton OK, vous remarquerez qu'en haut il y a une case à cocher, à côté de "Conserver les proportions". Si vous la cochez, lorsque vous modifierez la hauteur ou la largeur, l'autre sera aussi modifiée, automatiquement. Appuyez sur OK. Un message va apparaître pour vous dire que ce que vous souhaitez coller est trop grand. Il vous sera alors proposé d'agrandir la zone de dessin. Acceptez et collez votre image.
    • vous avez une version récente de Paint.net : on vous demande là aussi de choisir la taille de la zone de dessin. Cependant, il y a une grande différence avec les anciennes versions : ce qui vous est proposé est de la taille de ce que vous avez copié. C'est donc un peu plus rapide (encore plus lorsqu'il s'agit de faire des cartes).

    Les cartes et schémas

    Désormais, il est temps de passer aux cartes. Voir le(s) personnage(s) en plusieurs exemplaires n'est pas utile. Par conséquent, il faudra penser à les effacer. Prenez deux images où une partie du décor est identique. Vous devrez déplacer votre personnage un peu plus loin pour ça. Ouvrez les images dans Paint.net. Copiez une des images et allez sur l'autre.

    Il est temps d'utiliser les calques. Dans le carré calque (en bas à droite sur l'image présentée plus haut), vous pouvez voir l'arrière-plan. C'est l'image principale. En bas à gauche, vous avez "Ajouter un nouveau calque". Utilisez cette fonction à chaque fois que vous copiez quelque chose d'une autre image. Vous pouvez l'utiliser pour des choses que vous avez copié sur la même page. Vous voyez apparaître le calque au-dessus de l'arrière-plan. Ne décochez rien et restez sur le calque 2 pour le moment.

    A côté de "Ajouter un calque", il y a une croix permettant d'en supprimer un. Il est préférable d’annuler la dernière action (dans Edition ou CTRL + Z). Ceci vous sera très pratique quand vous ferez des cartes. A côté se trouve de quoi dupliquer le calque. Cela n'est pas très utile pour faire des cartes. Ensuite vient la fusion. Vous devrez fusionner le calque avec l'arrière-plan quand vous en aurez fini avec le calque. N'utilisez pas les flèches qui suivent. A la fin, vous trouvez les propriétés du calque. Cela fait apparaître une petite fenêtre. Seule l'opacité nous intéresse. Plus vous la diminuez, plus l'image est transparente. Cela vous permet de voir l'arrière-plan au travers du calque.

    proprietes_paint.jpg

    Mettez les parties identiques des images l'une sur l'autre. L'image ne sera plus floue lorsque vous y serez. Ensuite, effacez le personnage du calque à l'aide de la Gomme (et non celui sur l’arrière-plan ou les calques précédents), remettez 255 en opacité et fusionnez le calque avec l'arrière-plan. Vous conservez donc le décor, les objets et les ennemis, mais plus votre personnage ni les changements en cours de votre jeu ! Il est parfois difficile de retrouver les parties communes entre deux images. Souvent, un simple point au sol est bien plus pratique que de nombreux éléments. Avec de la pratique vous y arriverez rapidement.

    exemple_paint_1.jpg exemple_paint_2.jpg

    Maintenant que vous avez assemblé deux images, copiez le résultat obtenu et collez-le sur une grosse page. Ne prenez pas une trop grosse page sur une ancienne version de Paint.net. Il vaut mieux commencer entre 1000 et 2000 pixels, copier l'image lorsqu'il n'y a plus de place, et coller le tout sur une plus grande page. En effet, lorsque vous ajouterez un calque sur une grande page (ancienne version uniquement), il sera en haut à gauche. Vous pouvez le tirer de loin(imaginez que votre souris est déjà dessus). Pour aligner un calque avec l'arrière-plan, vous serez le plus souvent à 300% (zoom). Pour amener le nouveau calque, il vaut mieux mettre un zoom très faible (50% voire moins suivant la carte). Pour cela, soit vous utilisez la flèche à côté des loupes en haut, soit vous utilisez un raccourci. CTRL et + ou - permet d'aller plus vite. Une méthode plus rapide consiste à faire CTRL et la molette de la souris. C'est très pratique. Ces raccourcis fonctionnent aussi avec tout autre programme, y compris votre navigateur. A noter que sur la dernière version de Paint.net, l'image copiée/collée apparaît en haut à gauche de l'écran (et non de la page).

    exemple_paint_3.jpg exemple_paint_4.jpg

    Enfin, même après avoir fusionné un calque, il est préférable d'appuyer quelque part sur la page avec le Rectangle de sélection pour éviter des problèmes. Vous savez désormais tout ce qu'il y a à savoir (au minimum) pour faire des cartes. N'oubliez pas d'apprendre petit à petit les raccourcis. Ils vous feront gagner beaucoup de temps à long terme.

    exemple_paint_5.jpg

    Note : pour les jeux en 3D ou les jeux en 2D dont le décor bouge ou dont les éléments changent de taille en fonction de l’angle de caméra ou du point de vue (exemple : Chiki Chiki Boys), il faut faire des schémas.

    Si le jeu n’a pas de carte en-lui même à afficher mais en nécessite, il faudra en créer une de toute pièce, avec les contours et une partie du mobilier (portes et obstacles) pour reconnaître l’endroit. Si le jeu possède une carte, copiez-la et collez-la sur Paint.net. Maintenant, allez dans Effets, puis Artistique et Croquis au crayon.

    Mettez la taille de la pointe du crayon à 20 et ne touchez pas à l’autre donnée. Validez et votre carte passe en noir et blanc. Zoomez (et gardez à peu près le même pourcentage de zoom pour tous les schémas) et faites Imp. écr. pour réaliser une impression écran. Ouvrez un nouveau fichier et faites CTRL + V pour y coller votre schéma. Maintenant, il vous faut gommer toutes les parties inutiles autour, s’il y en a. Enfin, ajoutez toutes les données nécessaires dessus au cours de la réalisation de votre guide (objets, chemins, obstacles, etc.).

    croquis_crayon.jpg

    Enregistrer l’image conformément aux règles.

    Maintenant que vous avez votre image, cartes… allez dans Fichier et enregistrez l'image sous... (CTRL + Maj + S pour aller plus vite) . Attention ! Le nom de l'image ne doit pas contenir de majuscules, d'espaces, d'apostrophes, de guillemets... Tout doit être écrit en minuscule. L'espace est alors remplacé par le underscore "_" (sous le 8 du clavier AZERTY). Par exemple, Golden Sun 1 !.png n'est pas bon, golden_sun1.png l'est. Utilisez l'extension PNG pour la plupart des images d'anciennes consoles (et JPG pour les autres) et mettez le tramage à 0 (il sert en cas de retouches, différentes de celles que vous pourriez éventuellement être amenés à faire).